Primaire de la droite, l’échauffement avant la bataille finale

Au départ, ils étaient une quinzaine, mais un seul en sortira vivant. Ce n’est pas le dernier remake d’Hunger Games. Quoique, la primaire ouverte de la droite et du centre ait tout autant de piquant. Entre parades nuptiales pour conquérir le cœur des électeurs et croche-pattes aux adversaires, cette primaire n’a rien à envier au film. Cinq degrés vous aide à comprendre comment fonctionne ce simulacre de démocratie.

 

Une primaire pour quoi faire ?

Élémentaire mon cher Watson! La réponse est simple, attirer l’attention ! Depuis la rentrée on ne parle que d’une chose, les présidentielles. Après les États-unis, vient le temps de la France. Si mai 2017 peut sembler loin, elle approche à grands pas dans la tête des candidats. Une primaire pour choisir son représentant. Certes, mais aussi par intérêt financier. Résultat, d’une pierre trois coups.

giphy1

La primaire, ça coûte bonbon !

« Entre 5 et 8 millions d’euros ! » Parce qu’on n’a jamais assez d’argent, les électeurs sont mis à contribution. Ils doivent payer 2 € et signer une charte. Pas besoin de passer du côté obscur et adhérer à un quelconque parti. Elle indique seulement qu’ils adhèrent à leurs valeurs, « mais aussi souhaite l’alternance pour le pays. » La droite espère au moins 3 millions de votants. Ce qui rembourserait la primaire. Le reste financera en partie la campagne présidentielle du vainqueur.

giphy2

Une sélection naturelle dès le départ

Comme on le disait plus haut, quinze candidats potentiels se sont jetés à l’eau. Mais très vite la sélection naturelle s’est mise  en marche. Certains, ont loupé le train du 9 septembre, date de dépôt des candidatures. Nadine Morano (députée européenne des Républicains), Geoffroy Didier (vice-président LR de la région Ile-de-France), Henri Guaino (ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy) et Jacques Myard (député-maire LR de Maisons-Laffite) sont donc restés à quai. Ils n’avaient pas « les parrainages de 250 élus, dont 20 parlementaires, et les 2 500 adhérents », pour être éligible.

giphy

Faux-départ pour quatre autres candidats

Finalement, seulement onze politiques ont déposé leurs candidatures auprès de la Haute autorité de la primaire, l’instance chargée de réguler ces élections. Sept font partie du mouvement Les Républicains, et quatre candidats se sont présentés sous leur propre mouvement. Ces derniers ont pu sauter la case parrainages imposée à la droite et au centre. C’est ainsi qu’Hervé Mariton (député LR), Frédéric Lefèbvre (ancien porte-parole de l’UMP), Michel Guénaire (un avocat et essayiste) et Mourad Ghazli ( un élu local centriste) se sont fait éjecter de la course. Problème de parrainage, ou titre peu en accord avec le parti Républicain ont scellé leur destin.

giphy4

 

Les choses sérieuses peuvent commencer

Sept candidats sont prêts à se livrer un combat acharné. Les têtes d’affiches du parti Les Républicains : Jean-François Copé, François Fillon, Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet, Alain Juppé, Bruno Le Maire. Et un outsider Jean-Frédéric Poisson (président du Parti Chrétien-Démocrate).

giphy5

Depuis, trois débats ont été organisés. Pour l’occasion, 10 228 bureaux de vote ont été installés partout en France. Seuls deux candidats survivront au premier tour du 20 novembre. Puis rebelote jusqu’au second tour. Il aura lieu le 27 novembre car un seul triomphera.

Et ce n’était que l’échauffement. Prochain combat, la présidentielle.

giphy6

Pour ceux qui veulent aller plus loin :

Présidentielle: pour la 1ère fois, la droite organise une primaire, Le Point avec AFP

– Les règles de la primairePrimaire ouverte de la droite et du centre 

Pourquoi la primaire de droite pue (492ème semaine politique),Marianne blog

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s