Et si c’était un putsch militaire

La présidentielle n’aura pas lieu. L’armée s’est soulevée contre le président Hollande et a pris le pouvoir de force. Cinq degrés s’est rendu à l’Élysée pour prendre la température…

 
putsch

Trois raisons pour lesquelles on voit mal des militaires renverser le gouvernement

burn-outIls n’ont plus rien dans les chaussettes

24 000 engagés dans les 25 opérations extérieures différentes que mène la France, 10 000 déployés sur le territoire national, un état d’urgence qui dure depuis novembre 2015 : les militaires sont au bout du rouleau. Et on voit encore moins ceux qui lâchent tout, usés par des opérations de garde ennuyeuses et mal payées, tenter de renverser le gouvernement. Quand on sait que 10 000 soldats déployés sur le territoire coûtent 900 millions d’euros de moins que si le gouvernement devait payer 10 000 policiers supplémentaires, le risque c’est plus qu’ils se foutent sur la gueule avec leurs collègues en bleu.

 

materielLeur matériel est pourri

Faire un putsch, pourquoi pas. Mais le faire avec des hélicoptères cassés… Pas sûr. 38 % de ces engins à hélices sont disponibles, en moyenne. Le pire dans l’histoire, c’est que ce sont les joujoux les plus récents qui volent le moins bien : moins d’un « Tigre » sur cinq est en capacité de voler. Alors on se dit « c’est pas grave, on va utiliser les avions ! » Mais non, à force de trop les faire voler et de faire confiance au travail en carton de certains industriels, à peine 29 % des « C-130 » sont opérationnels, par exemple. Il se ferait donc en trottinette, ce putsch ?

 

intentionsvotesTout vient à point à qui sait attendre

Quand on voit les intentions de votes des militaires au premier tour de la présidentielle de 2012, on se dit qu’ils seraient plus futés d’attendre 2017, qu’un de leurs préférés soit élu. Pas besoin de s’énerver maintenant. Le Pen est évidemment dans la course, Fillon est plus affamé que jamais. Et à ce petit jeu-là, Valls et Macron devraient leur plaire aussi… D’ailleurs, la première mission des militaires sous le prochain gouvernement pourrait être de retrouver le PS.

 

Pour ceux qui veulent aller plus loin :

Péril sur l’armée française: seul un tiers des hélicoptères est en état de vol, Vincent Lamigeon, Challenges

L’armée française au bord du burn-out ?, France Info

Des haut-gradés de l’armée française rêvent-ils d’un putsch contre le gouvernement ?, Sud Ouest

Avec Nicolas Certes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s